lundi 12 mai 2008

Versailles - Le Parc


Le parc est toujours un espace végétal, orienté par l'homme, ou entièrement créé. Dans toutes les régions, ils représentent encore des pans entier du paysage, à tel point qu'ils constituent parfois une composante remarquable de ce qu'il est convenu de nommer "grand paysage". Ce fut le cas en Normandie durant la fin de l'ancien régime et jusqu'au cours du XIXe siècle, et ponctuellement encore aujourd'hui.
Le Parc du château de Versailles est ambivalent. Il est nommé "parc" car ses ouvertures de promenades au milieu des espaces boisés forment des dessins de grandes dimensions qui les fait participer au "grand paysage versaillais". Il suffit pour s'en convaincre de monter sur le plateau au sud de la ville et d'observer la façon dont il remplit la plaine. mais c'est aussi un "jardin", et c'est même le plus souvent cette expression qui est utilisée. Pourquoi ?

Jardin, sans doute parce qu'il est en fait composé d'une succession d'éléments juxtaposés les uns à côté des autres, mais aussi, organisés les uns par rapports aux autres.

Le site de Claude Rozier (images et gestion du site) et Jean Erceau (textes d'accompagnement) montre bien ce phénomène? Il rend hommage aux acteurs de ce parc-jardin. Il nous propose la visite libre ou avec un ordre choisi par les auteurs. Il est surtout merveilleusement à jour car une rubrique d'actualités nous propose régulièrement de nouvelles photographies en lien avec l'activité du lieu.

Après avoir parcouru ce site (j'y est passé au moins 2 heures... sur le site Web bien sur !), j'ai vraiment le sentiment que mieux connaitre ce lieu que je fréquente pourtant régulièrement. Une visite un peu magique que je vous invite à entreprendre.

Et chaque jour, Claude Rozier présente un photographie du jour, comme quoi, à Versailles, le paysage est chaque jour différent.

J'en profite pour pousser un coup de gueule, à la suite de Didier Rykner. Il avait fait de terribles constats sur l'état du site de Versailles et sur la gestion financière aberrante de ce lieu qualifié parfois de Versailles-Land. Je crains que depuis son texte de mars 2007, peu de choses est évoluées sous le règne Albanel... si ce n'est la part du mécénat. Aller lire le texte de Didier sur le site de "La Tribune de l'Art", il est toujours de rigueur. J'espère que la Ministre Albanel en a retenu quelques éléments car après son passage à Versailles, elle aurait du prendre la mesure des exigences de ce site.

1 commentaire:

Laeti a dit…

Swing, je suis d'accord avec toi sur la nécessité de préserver en bon état un parc d'une aussi grande beauté et diversité architecturale, végétale ! J'y suis allée plusieurs fois étant enfant (mes grands parents habitaient dans le coin) et j'ai l'intention d'y remettre les pieds dès cet été. J'ai noté le lien vers le site que tu indiques pour y puiser des infos pour ma visite ! Merci !