mardi 25 août 2009

Petits éléments ... et paysage

Cette courte réflexion vient de la découverte du blog de Danièle, de la lecture du livre dont je parlais dans mon précédent message et des cours que j'assène à quelques étudiants de l'Ecole du Paysage de Versailles.

Qu'est ce qu'un élément de paysage ?

La réponse est bien souvent teintée de patrimoine. Les éléments de paysage sont les composantes qui permettent de décrire le paysage, qui ont un sens indépendamment les uns des autres mais qui en prennent un autre en étant associés. C'est un vestige du passé, un témoignage d'un usage, un objet d'une pratique ou une portion de l'espace voué à une activité particulière.
En fait, chaque élément de paysage donne à voir quelque chose qui n'est pas le paysage. L'ensemble des éléments mis ensemble donne à voir autre chose encore. Changer un élément du paysage, et le paysage n'est plus le même, il dit autrement sa vie et ses habitants.
Un seul éléments de paysage vous manque, et tout le paysage est dépeuplé, pourrait dire le poète.

Et j'ai alors découvert les portes ... et les poignées de porte.
Ces petits éléments du quotidien me sont tout à coup devenu essentiels car ils sont le lien entre le dedans et le dehors des maisons. Ils sont ce que l'on voit, et qui nous invite à imaginer ce que l'on ne voit pas.
La poignée de porte est donc également un élément de paysage.
Il y a sans doute de nombreux autres petits éléments de ce type qui jouent un rôle dans le paysage de façon discrète et souvent insoupçonnée.

Ce n'est pas ma première réflexion de ce type mais je crois que la compréhension du paysage passe passe par de la lecture à diverses échelles qui sont cumulées pour former le "dit-paysager" si différent du "paysage habité".

1 commentaire:

latribudanaximandre a dit…

Très belle analyse ! entre le vu et ce qui ne peut l'être, où reste à voir...