dimanche 27 mai 2007

Paris - Jardin des Tuileries

Que faites-vous entre le 1er et le 3 juin ?

Comme l'an dernier, vous êtes invités au jardin avec "Jardins, jardin", 4° éditions dans les allées du Jardin des Tuileries, à Paris. L'occasion de découvrir de nouvelles techniques de taille, d'arrosage, de traitement des végétaux et du paysage.

Organisées par un paysagiste, un jardinier et un entrepreneur en paysage, en collaboration avec Le Louvre, ces journées sont en passe de devenir un incontournable rendez-vous du jardin en Ile-de-France.

L'occasion de découvrir ce petit "coin de banlieue" que Catherine de Médicis voulait changer en jardin en 1564. Le jardin de Le Nôtre reste un modèle pour les jardins publics du monde entier.

Une journée "presse" aura lieu le jeudi 31 mai. Les autres jours, c'est pour tout le monde de 10 h à 20 h (19h le dimanche).
Attention, l'entrée est payante - 10 euros.

C'est pas encore le festival de Chaumont-sur-Loire mais un début dans cette saison des manifestations dans les jardins.

2 commentaires:

PaysageMan a dit…

Bonjour !
Je ne connaissais pas cette manifestation...mais j'avoue que ces scénarisations occasionnelles ne me tentent guère: ce sont des incitations à considérer le jardin comme un espace exceptionnel, et à oublier que tout ce qui nous entoure, tout le temps, est notre jardin.

Je n'aime pas non plus les liens vers la FFP ou l'ENSP Versailles, qui veulent faire du paysage l'objet d'une élite, très peu environnementaliste, par ailleurs.

Sinon le blog a l'air très sympa... peut-être à première vue une approche un peu trop artistique où l'Homme serait tout puissant sur le paysage... Vivre le paysage, c'est intégrer toutes ses composantes, notamment l'humain, et décrire tout ce qu'il procure d'émotions. On s'aperçoit vite que l'art est souvent absent, et reste individuel: impossible de l'appliquer supérieurement au paysage sans diviser... et le paysage se doit de rassembler, par ce qu'il a de rassembleur: un "espace" nourricier, procurant la satisfaction des sens.
Mais je reviendrai me balader ici, affiner mon avis en découvrant... ce paysage !
Oliv'

Swingphil a dit…

paysageman : Et pourtant je ne suis pas issu de la culture du paysagisme et suis souvent en opposition avec cette idéologie du projet qui est développée à Versailles. Je suis plutôt à la recherche d'un juste milieu où la création ne fait pas table rase des connaissances historiques et fonctionnelles d'un lieu. je partage ta vision du paysage "nourricier et rassembleur".
Alors à plus